retropédalage?

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Au vu des derniers développements que l'on sait, je crains que la fabrication de mon prochain roman A la lumière du beffroi ne soit de nouveau compromise, ou en tout cas reportée. J'implore donc toutes les personnes qui ont participé à la souscription de patienter encore un peu, en espérant que l'horizon finisse par se dégager ! Merci d'avance.

PS. Oserais-je ajouter, histoire de détendre l'atmosphère, cette citation célèbre d'un de nos grands dramaturges ? Osons: N'oublions jamais, comme il l'a écrit, que le désir s'accroît plus l'effet se recule...

Nouvel articlePeur(s)

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Prenons cinq mots au hasard : arachnophobie-agoraphobie-claustrophobie-homophobie- islamophobie. Les trois premiers signifient peur de quelque chose (des araignées, des espaces ouverts, des espace clos). Par quel tour de passe-passe linguistique les deux derniers ont-ils changé de sens, devenant detestation/haine de quelque chose ou quelqu'un? Qui a jugé utile de déformer le sens du suffixe phobie ? Qui, sinon ceux qui veulent profiter de cette entourloupe sémantique pour faire bouillir leur marmite... Je rappelle qu'à phobe s'oppose phile, et qu'aucune académie n'a cru bon de tordre les mots pour en faire ce que bon semble aux tricheurs ! Alors qu'on ne nous casse plus les pieds avec ces vocables insignifiants, qu'on ne nous stigmatise pas avec et qu'on n'en penne pas prétexte pour nous clouer au pilori !

Classé dans : Humeur - Mots clés : aucun

Dédicaces

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Le Bas-Rhin est donc soumis au couvre-feu... mais, profitant du fait que cela ne nous affecte qu'à partir de 21 h, j'annonce dès maintenant que le samedi 31 octobre 2020 je serai en dédicace au CORA de Dorlisheim entre 10 h et 18 h, avec mon dernier opus : Ecran fatal, et tous les précédents. Soyez tous les bienvenus, avec toutes les précautions qui s'imposent, mais qui ne nous empêchent pas de vivre. A bientôt!

Nouveau bouquin

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Excellente nouvelle ! Mon prochain opus est en cours de fabrication. Il s'agit d'un roman historique situé à Obernai pendant les grandes grèves de 1936, intitulé : À la lumière du beffroi.   Il fait suite, trente après, au récit précédent : L'été 1905. On peut le commander sur ce site !

 

Salon(s) reprise

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Après une année pour le moins perturbée, les activités reprennent, avec toutes les précautions d'usage.

Je serai donc présent au Salon du Livre de Schirmeck les 17 et 18 octobre 2020 avec mes nouveaux bouquins, notamment Traque piégée et le dernier paru : Ecran fatal. Bienvenue à tout le monde... en attendant les prochaines manifestations !

Fil RSS des articles