Citation

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Pierre Jourde est un type qui dit haut et fort ce qu'il pense. Dans sa dernière chronique il dit ceci (que je ne peux que partager) :

Au nom du féminisme, soutenir la liberté de porter le voile islamique, par lequel une femme manifeste que son corps est obscène et doit être caché.

 Au nom de l’antiracisme, soutenir la ségrégation raciale, les réunions  réservées aux « racisés » et interdites aux autres.

Au nom de l’antiracisme, soutenir les comportements religieux les plus rétrogrades.

Au nom de l’égalité, soutenir des dictatures bananières affamant leur peuple et tirant sur les manifestants.

 Au nom de l’égalité, s’apitoyer sur l’enfance malheureuse des terroristes et des assassins.

Au nom de l’égalité, renoncer à toute exigence scolaire pour les pauvres.

Au nom de l’égalité, dénoncer le fascisme du langage, la culture élitiste, l’orthographe réactionnaire et la syntaxe bourgeoise.  

Au nom de la haine du flic, se réjouir de la mort d’un gendarme qui a sacrifié sa vie pour sauver celle de dizaines d’innocents.

 Au nom du progrès, signer des pétitions pour faire interdire des livres, censurer des textes et virer des gens de leur travail.

Au nom du progrès, traquer dans les livres anciens toutes les opinions non progressistes.   

 Au nom de la liberté, aider des assassins récidivistes condamnés dans un pays démocratique à échapper à la justice.  

 

          Donc ce serait ça, en France, aujourd’hui, être de gauche ?

          A moins que cette gauche-là ne soit en réalité une droite qui s’ignore, et même une variante de l’extrême-droite : au nom des lendemains qui chantent, installer l’obscurantisme, le déni de justice, la haine de la culture, la censure, le retour au religieux.


Classé dans : Non classé

Ehrengarth

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Samedi 17 mars 2018 : dédicace du Sillon de Pouchkine à la librairie Ehrengarth (14 route du Polygone à Strasbourg) de 14 h 30 à 17 h.  Nous vous attendons nombreux !


Classé dans : Non classé

Prochain polar

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Et voilà : tout vient à point à qui sait attendre ! Mon prochain polar : Pesticible, va bientôt paraître aux éditions du Bastberg.


Classé dans : Non classé

Tél ou GPS ?

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

On nous interdit de téléphoner au volant et on réduit notre vitesse à 80km/h. Pour notre sécurité. Dont acte. Mais ! On n'interdit pas le GPS, et je vois des gens qui le réinitialisent en conduisant, qui le regardent et donc quittent la route des yeux, le consultent, bref font tout ce qui est censé être dangereux quand on parle au téléphone. Il est évident que pianoter un SMS en conduisant est d'une inconscience folle, de même que suivre un film sur sa tablette posée sur les genoux... Mais, le GPS ça se vend et les tablettes aussi, donc laissons le public s'en servir, du moment que de l'argent rentre dans la poche des fabricants... Autre coup de gueule : avez-vous vu le nombre de personnes interviewées dans leur voiture, qui parlent en conduisant à un(e) journaliste qui leur pose des questions ? Julie, dans ses émissions, au volant de sa voiture rouge, nous explique en roulant qu'on va voir et manger de belles choses : est-ce que quelqu'un signale sur la route qu'elle va passer au volant de sa tuture ? Bref, quand ça "les" arrange, "ils" tolèrent tout ; quand ça peut rapporter du fric, "ils"interdisent "pour notre bien". Et "ils" voudraient qu'on les prenne au sérieux ! Bientôt on ne pourra plus écouter la radio dans sa bagnole, ni parler au passager ou à la passagère. Et on déboursera un fric fou pour avoir le permis alors que des voiturettes sans permis roulent jusqu'à 70 km/h. Où est la logique ? Les gens qui nous gouvernent depuis longtemps ne savent pas comment réagir face aux vrais problèmes et prennent des mesurettes pour dire qu'ils ont fait "quelque chose". Ah oui, quoi? Enquiquiner le citoyen de base et laisser toutes les crevures plus ou moins haut placées vivre sans souci. On ne sait plus quoi faire des déchets nucléaires, MAIS on ne fume plus sur les plages. On ne sait pas quoi faire des populations déplacées, MAIS on a augmenté la CSG. On n'a absolument pas préparé la transition énergétique, MAIS on tire au sort les candidats à la fac. On a fabriqué un monde régi par la nécessité d'avoir un véhicule, MAIS on a collé des pastilles de couleur sur les aliments... bravo, les mecs !

 


Classé dans : Non classé

Vius avez dit "classique" ?

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Les infos de France 2 ce samedi 24 février 2018. A la presque fin, on annonce que les victoires de la musique classique ont été attribuées la veille au soir. Et on cite le nom de deux lauréats. Sans image. Sans son. Sans le moindre extrait de la soirée. En revanche, juste après, on consacre 10 minutes à Line Renaud qui parle du dernier film de Dany Boon. Réflexion : faut pas s'étonner s'il y a une "certaine désaffection" pour la musique classique : ça représente si peu à la télé ! Alors on va me dire (comme on me l'a déjà dit): tu es un intello, tu es élitiste, tu n'aimes pas la musique actuelle parce que c'est une musique de jeunes... Mwouais. Je rappelle aux jeunes que les accords d'harmonie et les notes dont se servent les rappeurs, tous rappeurs qu'ils sont, comme par hasard sont celles et ceux dont se servaient Lully, Mozart et Wagner. Si je suis trop vieux pour apprécier la musique nouvelle, sont-ils trop jeunes pour apprécier la musique ancienne ? Il est vrai que dans l'Hymne à la joie de ce sourdingue de Ludvig van on niquait moins la police que de nos jours et que le quatuor vocal qui est mis à l'oeuvre nécessite une autre voix que celle de (je ne citerai personne, suivez mon regard). Tout de suite après les infos, il y avait un beau reportage sur un orchestre d'enfants qui avaient l'air d'aimer ce qu'ils faisaient : apprendre à jouer d'un instrument et interpréter... quoi? Tiens, tiens ! La mélodie de l'Hymne à la joie. Pauvres gosses de banlieue abrutis par l'intellectualisme et l'élitisme...! C'est de la torture morale de leur faire jouer ça au lieu de Booba ou La Fouine.  Pourquoi pas leur faire lire de la poésie ou admirer un tableau de Van Gogh ! ! ! Bref... Je signale en passant que j'avais vu les Chtis et que je verrai sûrement le film de Dany Boon avec Line Renaud. Mais je garde une dent contre France 2 qui accorde si peu de place à des artistes de haut niveau méritant leur Victoire (ah! si ç'avait été une médaille d'or en Corée. D'or, hein, parce que même le bronze, on en parle en se bouchant le nez...)


Classé dans : Non classé

Fil RSS des articles