Quelle alternative ?

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Un extrait de mon polar Pesticible :

Le juge reprit le fil du discours :
— Y a-t-il des alternatives à l’agriculture intensive et pesticido-dépendante, si je puis me permettre ce néologisme ?
— Évidemment. D’abord il y a l’interdiction pure et simple de certains produits, ou en tout cas une taxation plus forte. Ensuite il y a l’agriculture bio qui pourrait bénéficier d’un soutien financier. Enfin, à la place des désherbants chimiques on peut employer des désherbants naturels  : le purin d’ortie, le purin d’angélique, le vinaigre blanc, l’eau de cuisson des pommes de terre... Sans omettre les moutons, qui tondent déjà les pelouses dans certaines villes.
— Par exemple ! — s’écria Odette. — Moi qui jette mon eau de cuisson à chaque fois que je fais de la purée !...
— Si vous aviez un jardin, vous l’utiliseriez à bon escient. Il y a aussi le paillage. Et le désherbant thermique électrique. Et je ne dis rien de l’assolement triennal qui garantit le renouvellement des ressources du sol.
— Tout ça, c’est bien joli, mais c’est valable pour de petites surfaces. Quand il s’agit de champs immenses...
— Je ne prétends pas que les solutions soient évidentes. Mais si on ne les cherche même pas, on ne risque pas d’en trouver.


Fil RSS des articles