Ironie 2

Rédigé par André Cabaret - - 1 commentaire

Alors résumons-nous. 1) On prône à tout crin le multiculturalisme, il faut de la mixité sociale, raciale, religieuse, on doit se mélanger toutes et tous --- mais ! attention ! Il est interdit de "s'accaparer la culture des autres" sous peine de passer pour d'infâmes exploiteurs. 2) Il faut respecter les différences, les accueillir en tant que telles, ne pas les critiquer, leur accorder la place qu'elles "méritent" --- mais ! attention ! Il faut, dans le même temps, qu'on soit indifférenciés : hommes/femmes, c'est la même chose : vive la différence indifférenciée! 3) On est tous égaux et semblables --- mais ! attention ! Il convient de distinguer les Blancs des Noirs, les ceux-ci des ceux-là et ne pas confondre un(e) représentant(e) du peuple opprimé avec un sinistre individu de la classe opprimante... 4) Tout se vaut, sauf ce qui ne se vaut pas. 5) On peut rire et se moquer de tout, sauf  de (bon, là, il me faudrait 55 pages pour établir la liste non exhaustive). 6) Il est impératif de promouvoir le "vivre ensemble" même avec celles et ceux qui refusent impérieusement de vivre ensemble les un(e)s avec les autres. 7) Il est interdit d'interdire saud quand il n'est pas interdit de ne pas interdire, et inversement; pareil pour la censure. 8) Il est impensable de stigmatiser ou de discriminer qui que ce soit --- mais ! attention ! à condition que ce qui que ce soit ne se présente pas sous les traits d'un homme (horreur) blanc (abomination) forcément violeur (sans excuse) esclavagiste (par définition) dominateur (ben tiens) et donc bon à vouer aux gémonies... 9) La liberté de parole est intangible --- mais ! attention ! si ma parole froisse quelqu'un, ce quelqu'un n'est pas obligé de me rétorquer par une argumentation, il peut passer directement aux coups, au poignard, à la mitraillette, au lynchage, et je devrai encore dire merci. 10 ) Tout écrivain peut écrire ce qu'il veut --- mais ! attention ! en ne prenant comme personnage que son reflet dans la glace, car, autrement, il usurpe l'identité des sexes, des croyances, des origines, des fantasmes d'autrui, et ça c'est rigoureusement puni par la loi de celles et ceux qui détestent qu'on s'exprime en leur nom (même dans une fiction...) 11 Et cerise sur la gateau : il faut se dégenrer, sans jamais perdre de vue que dans cette indifférenciation généralisée les hommes restent des salauds et les femmes des saintes...! Bref, on l'aura compris, il est de bon ton d'être éveillé(e)s et vigilant(e)s ! ! !

1 commentaire

Fil RSS des commentaires de cet article

#1  - Ann-Clotilde (Pseudo) a dit : avatar

Ah ! NON ! André .... Tout ça , tes " ironie " commençait bien, jeux de mots, contrepoints, se moquer, blasphémer, la violence comme réponse à la contradiction, l'exagération destructrice en lieu et place des opinions personnelles etc.etc. MAIS quand tu arrive au sexe, à l'être sexué, genré quelque soit sa couleur ou ses croyances, son bord politique, ton avis sur la différenciation homme/ femme tout à la fin est proprement insupportable !! Comment peux-tu tomber dans la pire des caricatures des genres et puis ne parle pas du viol, tu ne sais pas à titre personnel ce que c'est, dans ta chair veux-je dire, du moins tu ne m'en as jamais parlé ... tu me diras c'est difficile à dire et c'est pourtant la raison directe et indirecte au fil du temps qui a bousillé ma vie et m'a fait m'éloigner de mes meilleurs amis au moins d'un. GABHO alors !!! Mais dring ! peut-être va t'il être le déclencheur d'une amicale réunification ... QUELLE IRONIE !!!!
PS et NB : t'es plutôt pas mal à ton âge sur ta photo, mais plus que jamais mâle blanc ....

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ftelxe ?