Une clope or not une clope?

Rédigé par André Cabaret - - Aucun commentaire

Personnellement je ne fume pas.

Et je n'aime pas trop voir dans certains films des choses choquantes (je ne cite pas de titres, on les a tous en tête). Alors pour que nos enfants ne soient pas tentés de fumer on va essayer de produire des films où personne ne fumera (ce qui ressemblera vraiment à la vraie vie, n'est-ce pas?).

Mais on continuera de permettre les films où on boit, où on torture, où on tue, où on évoque la pédophilie, où il y a des imbéciles et des crétins, où des femmes sont battues, où il y a des Blancs en plus des Noirs et des Indiens, où la lune est souvent pleine, où le président des USA n'est pas le vrai en place, où il y a des magouilles politiciennes et financières, où parfois il fait nuit avec des jeunes dehors, où des terroristes font bobo à Bruce Willis, où je ne suis pas à l'écran (ce qui est intolérable), bref où la vie est la vie.

Cette politique de l'interdiction tous azimuts rappelle furieusement un truc qui a sévi en URSS et qui s'appelait le "réalisme socialiste". Si c'est pour reproduire ça, sous prétexte d'empêcher nos jeunes d'êtres influencés par UN mec qui fume UNE clope dans UN film que de toute façon ces jeunes ne regarderont pas, alors je dis : ben merde alors ! ! !

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot kfik ?